lundi 21 février 2011

[TV] Glee - Saison 1

1 commentaires

Je ne pouvais décemment pas passer à côté de l'occasion de vous parler de Glee! Cette série que je ne connaissais que vaguement de nom il y a encore quelques semaines et dont je guette aujourd'hui la moindre sortie comme le messie.

Alors Glee, ça parle de quoi?

Professeur d'espagnol au sein du lycée McKinley, Will Schuester décide de prendre la direction du club de chant de son établissement, laissé bien mal en point par son prédécesseur. Ravivant dans le même temps ses aspirations de jeunesse et la jalousie de sa femme, Will va déployer tout son enthousiasme afin de constituer un nouveau groupe, composé de plusieurs élèves n'ayant rien à voir les uns avec les autres. Losers, footballeurs, intellos, pom-pom girls... Tout ce petit monde va tenter de cohabiter tant bien que mal afin de ramener le "Glee Club" au prestigieux rang qu'il tenait bien des années auparavant...


Quand j'ai commencé la série, j'avoue que j'étais un peu sceptique. J'avais vu plein de vidéos où les acteurs ne font que chanter et je me demandais vraiment comment une série avec autant de chansons pouvait avoir un fil conducteur, un scénario intéressant. Mais j'ai bien vite oublié toutes ça quand j'ai commencé à regarder Glee. Après seulement quelques épisodes, j'étais conquise et déjà accro et je les ai enchaîné à vitesse grand V. J'attendais avec impatience la suite des tribulations des élèves de McKinley ainsi que le listing des chansons qu'ils allaient interpréter! Et c'est ainsi qu'en quelques jours, j'ai achevé de regarder les quelques 22 épisodes de cette première saison!






Ce que j'ai aimé dans Glee, c'est tout d'abord le panel des personnages. Tous très différents, à la fois un peu cliché (la grosse, le gay, la Pom-Pom Girl, le quaterback, la gothique...), mais tous tellement unique et attachants malgré leurs défauts. Car oui, il faut l'avouer, aucun d'entre eux n'est parfait. Ils agissent souvent de manière égoïste, et maladroite. Ils essayent de vivre leur passion pour la chanson dans un club détesté et humilié par le reste du lycée. Et leur seule force, au final, c'est de rester soudés et de montrer à tous que le Glee Club n'est pas composé de loosers. En tout cas, pas plus que les Cheerios (les Pom-Pom Girls) ou que les joueurs de football américain.

Kurt et Mercedes


Mes personnages préférés, dans la première saison, sont sans aucun doute Kurt et Mercedes. Le premier, sûrement parce qu'il est gay, mais également parce que je le trouve touchant, drôle, mignon et qu'il a une voix magnifique. Lorsqu'il chante "Defying Gravity", je fond littéralement. Il a une voix juste sublime ♥ Quant à Mercedes, en plus d'être ronde et belle, j'admire sa force de caractère. J'aime le fait que son poids ne soit pas constamment mit en avant, qu'elle soit un personnage "comme les autres", qu'elle fasse les chorégraphie au même titre que les autres membres du Glee Club. J'aime aussi la façon dont elle s'habille, elle a trop la classe! Et elle aussi a une voix magnifique, comme dans "Bust your Windows" ♥ Mais tous les membres du Glee Club ont une voix magnifique, notamment Rachel Berry même si je déteste le fait qu'elle en fasse toujours trop. J'aime particulière  quand elle interprète "Gives you hell". Et mention spéciale à Sue Sylvester, qui ne fait pas partie du Glee Club puisqu'il s'agit de la coach des Cheerios. Elle est juste ENORME, il faut vraiment le voir pour le croire tant son personnage est... tyrannique?


Bref, j'pourrais vous parler des heures de Glee, de ses personnages, des chansons et de tout le reste mais je crois que le mieux est encore de vous conseiller de regarder cette série qui est vraiment exceptionnelle. Et pour finir de vous convaincre, je vous laisse avec une dernière vidéo!




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 février 2011

Lettres à Juliette - Gary Winick

4 commentaires
Lettres à Juliette
Film Américain
Réalisé par Gary Winick
Titre Original : Letters to Juliet
Année : 2010
Durée : 1h45
Avec : Amanda Seyfried, Marcia Debonis, Gael Garcia Bernal...

Comme une envie de regarder un film romantique... Mon choix s'est porté sur "Lettres à Juliette" dont la pub passe régulièrement à la télévision. Honnêtement, quand j'ai commencé à regarder ce film, je ne m'attendais pas à grand-chose. Les films qui sortent directement en DVD sans passer par la case cinéma, en général, c'est plutôt de la merde (pardonnez-moi mon langage)! Mais je peux vous le dire, j'ai été très agréablement surprise par cette jolie histoire d'amour drôle et poétique.

Déjà, il faut savoir que je suis fascinée par tout ce qui touche à l'histoire de Roméo et Juliette. Donc quand j'ai appris que l'histoire se déroulait à Vérone, j'ai pas résisté. Et c'est avec un plaisir non dissimulé que je me suis retrouvée quelques années auparavant, encore enfant, émerveillée devant le balcon de Juliette. Et l'Italie... le pays de mes origines. Je n'y suis allée qu'une fois mais j'aime ce pays. Alors, j'ai aimé que l'action s'y déroule presque intégralement.

Ensuite l'histoire. Je l'ai vraiment trouvé très jolie et plutôt originale pour une comédie romantique made in Hollywood. Alors oui, ça pue l'amour et la guimauve. Mais on regarde pas ce genre de film si on veut pas ce genre de bons sentiments. Et moi, j'ai aimé. J'ai découvert la jolie Amanda Seyfried que je ne connaissais pas du tout, mais surtout le charmant Christopher Egan qui me rappelle un certain Heath Ledger (OK, en beaucoup moins talentueux et charismatique mais il faut bien commencer quelque part!). Bref, si vous êtes comme moi, à savoir une sale fleur bleue sentimentale, je ne peux que vous conseiller ce petit film qui ne révolutionne pas le genre mais qui reste très agréable à regarder!


En Italie, à Vérone, il existe un endroit où les âmes aux coeurs brisés peuvent laisser une lettre à la légendaire Juliette pour lui demander conseil. Sophie, journaliste trouve ainsi, une lettre égarée depuis 1957. Elle y découvre la touchante histoire d'une jeune fille et ne peut se résoudre à la laisser sans réponse. Après avoir retrouvé son auteur, Sophie décide de parcourir la Toscane pour réunir les amants que le destin à séparé il y a bien longtemps. 



Rendez-vous sur Hellocoton !

[DS] Alice au Pays des Merveilles

157 commentaires

Un jeu inspiré par Tim Burton? Il m'était difficile de passer à côté! Bien que je n'ai pas spécialement adoré son "Alice au Pays des Merveilles" version cinématographique, le design de ce jeu a attiré mon attention et j'ai décidé de me laisser tenter malgré les à priori. Et je dois avouer que, pour une fois, l'adaptation d'un film en jeu vidéo m'a littéralement séduite. Peut-être parce que justement, c'est une adaptation très libre, à peine inspirée, et qui correspond davantage à l'univers de Burton qu'à celui de Disney. Et bien que j'aime les deux, ce film m'avait donné une impression de "trop Burton pour être un Disney, trop Disney pour être un Burton". Mais là n'est pas la question, alors revenons-en au jeu!


Pour la petite histoire, et pour ceux qui n'auraient pas vu le film, il s'est écoulé 10 ans depuis que la petite Alice a déjoué les pièges de la Reine de Coeur et elle ne se rappelle plus très bien s'il s'agissait d'un rêve ou de la réalité. Mais l'arrière-pays est à nouveau menacé par la cruelle Reine et son terrifiant Jabberwocky qui est sur le point de détruire ce qu'il reste du "Pays des Merveilles". Alice est donc de retour dans ce monde plus glauque que merveilleux et devra, aider de ses compagnons Mac Twisp (le lapin blanc), Absolem (la chenille), le Chapelier Fou et le Chat du Comté de Chester (Cheshire Cat pour les intimes), sauver l'arrière-pays.

Avec Mac Twisp                                  Avec Absolem

Avec Le Cheshire Cat                  Avec le Chapelier fou

Il faut savoir que vous ne contrôlez Alice à aucun moment du jeu. Vous rencontrez les personnages au fil de l'histoire, et c'est eux qui vous permettent d'avancer. Il est possible de changer de personnage à volonté et n'importe quand, mais chacun d'entre eux à des capacités spécifiques qui permettent de débloquer les énigmes et d'accéder aux trésors et autres bonus. Bien qu'un peu déroutant au début, on s'habitue bien vite au Gameplay, et une fois maîtrisé, c'est juste un pur plaisir. Quant à Alice... si j'étais méchante je dirais qu'elle sert à rien. Elle ne sait strictement rien faire, même pas sauter d'une plateforme à l'autre toute seule ou rester seule plus de 20 secondes sans se faire aspirer par un vortex.

Non seulement il faut la défendre, mais aussi la sauver!

Dans les points négatifs du jeu, on peut noter la très courte durée de vie et la relative simplicité des énigmes et du jeu en général. J'avoue avoir été bloquée deux fois, mais j'ai fini par vite trouver la solution à mes problèmes toute seule et heureusement car trouver la solution complète de ce jeu sur internet relève de l'impossible. Mais à part ça, ce jeu est tout simplement génial, et très intuitif. L'ambiance est excellente, appuyée par une musique un peu répétitive mais qui colle à l'univers. Ce jeu conviendra autant aux plus jeunes qu'aux adultes qui ont gardé une âme d'enfants et aux fans de Tim Burton. Donc si vous avez un peu de temps libre, je ne saurais que vous conseiller de l'utiliser à tester ce petit jeu développé par le studio Étranges Libellules.

Rendez-vous sur Hellocoton !

New Directions

5 commentaires

A chaque fois que je commence un nouveau blog, c'est un peu le même rituel. Je me demande ce que je vais bien pouvoir raconter dans l'article de présentation tout en sachant que les gens qui vont arriver ici me connaissent sans doute déjà et en connaissent déjà long sur ma petite personne... Pour ce qu'il y a à savoir!

J'ai donc pensé que j'allais vous parler de la direction que je compte donner à ce blog. Mais honnêtement, j'en sais encore rien. Je voudrais qu'il soit surtout centré sur mes activités de "geekette", mes découvertes, ce que j'aime, peut-être aussi un peu sur le milieu de la "Size Acceptance". Mais est-ce que j'arriverais à ne pas m'étaler sur ma vie privée? Ça c'est une autre paire de manches!

Alors en attendant, j'peux déjà vous dire pourquoi je crée un nouveau blog alors que j'ai laissé l'ancien à l'abandon. En fait la raison est simple, et indiquée dans le titre (pas du tout inspiré par Glee, pour les non-initiés). Ma vie actuelle a changé du tout au tout, l'ancien blog me rattache trop au passé et contient certains passages de ma vie que j'ai aujourd'hui envie d'oublier. J'ai envie de repartir à zéro, à tous les niveaux. Et même si un "blog" peut paraître anodin et superficiel, pour moi c'est une étape importante à franchir. Et j'ai envie d'écrire, en ce moment. Bref, pour quelqu'un qui devait pas raconter sa vie, ça commence fort..


(J'l'ai piqué sur la BD de St Valentin de mon chéri ♥)
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...