jeudi 24 mars 2011

[DS] Phoenix Wright - Ace Attorney


Il y a des jeux qui vous marquent, la série des "Ace Attorney" est de ceux-là. Je les avais déjà fini il y a un bon bout de temps, et j'ai eu la soudaine envie de m'y replonger. J'ai donc déjà bouclé le tout premier "Phoenix Wright - Ace Attorney". Ma mémoire un peu défaillante me permettant de rejouer à un jeu comme si c'était tout nouveau pour moi, j'ai eu la joie de redécouvrir chaque affaire avec un plaisir non dissimulé!

Phoenix Wright, 24 ans, est un avocat de la défense débutant. Sous l'aile de Mia Fey, il fait ses premiers pas au tribunal et doit prouver au juge que ses clients sont innocents. Mais celui qu''il doit affronter n'est pas n'importe qui puisqu'il s'agit de Benjamin Hunter, un redoutable avocat de l'accusation qui n'a encore jamais perdu un procès!

Alors, il faut faire quoi quand on incarne un jeune avocat de la défense? Innocenter ses clients évidemment! Mais pour cela, le chemin est long! En effet, chaque affaire comprend 2 phases : l'enquête et le procès. Phoenix doit d'abord trouver des preuves, et s'en servir de pièces à conviction mais attention, il faut évidemment présenter la bonne pièce au bon moment sous peine d'être penalisé par le juge. Le jeu contient 5 affaires, mais seule la dernière est réellement adapté à la DS puisqu'à la base, "Phoenix Wright : Ace Attorney" était sorti sur GBA. Tandis que la première affaire se présente comme un didactiel, attendez-vous à vous creuser les méninges pour résoudre les 4 autres qui sont loin d'être gagnées d'avance!

Wright VS Hunter

"Phoenix Wright - Ace Attorney" est un jeu vraiment étonnant! Dès que j'avais 5 minutes de libre, j'allumais ma DS. Il faut dire que c'est un jeu addictif. Quand on commence une affaire, c'est dur de s'arrêter sans connaître le coupable qui, en général, ne se dévoile qu'à la fin de chaque procès. Bien que le jeu semble linéaire, on ne s'en lasse pas une seconde tant le scénario est recherché, les personnages drôles et attachants et les musiques épiques! D'ailleurs chaque affaire est liée, et on en apprend de plus en plus sur le passé de chacun d'entre eux. Les rebondissements ne manquent pas, et chacune des affaires est un casse-tête chinois qu'il faudra décortiquer à fond pour en comprendre les tenants et les aboutissants. Cependant, la prise en main est enfantine et agréable bien que la plus grande partie du jeu ne soit pas vraiment adapté à la DS. En résumé, j'ai adoré "Phoenix Wright - Ace Attorney" et j'ai déjà recommencer le deuxième opus qui s'intitule "Phoenix Wright - Ace Attorney - Justice for All".

♥ Épique 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...