lundi 27 juin 2011

[GameBoy] Kirby's Dream Land

0 commentaires
Quand j'étais petite, j'ai passé des heures sur la GameBoy de mon petit cousin pour jouer à "Kirby's Dream Land". Moi j'avais une GameGear mais, à part "Le Roi Lion", aucun jeu ne me plaisait vraiment dessus. Du coup, j'étais trop envieuse! Bref, donc j'ai passé des heures sur ce tout premier volet d'une longue série de Kirby et je pensais que ce jeu était interminable. D'ailleurs, je ne pensais pas l'avoir terminé mais après l'avoir bouclé en 25 minutes hier soir, je pense que je l'avais fini plus d'une fois x)

Pour la petite histoire, le Roi Dadidou (qui s'est auto-proclamé roi de Dream Land) a dérobé toute la nourriture qui devait être servie à une fête. Le courageux petit Kirby décide donc de venir en aide aux habitants du royaume en allant récupérer la nourriture volée.


Donc oui, "Kirby's Dream Land" est vraiment très court mais il n'en reste pas moins épique! Et j'ai prit autant de plaisir à y jouer à 26 ans que j'en avais à 7 ans. Le jeu se compose de 4 mondes avec chacun un mini-boss puis un boss, et enfin un boss final à la toute fin. Autant dire que ça va très vite et que c'est franchement facile. Mais c'est accessible à tous, et la prise en main est enfantine. On aspire de l'air pour voler ou des ennemis qu'on transforme en étoiles pour les balancer sur d'autres ennemis. On peut aussi nager, et aspirer des objets qui nous donnent des pouvoirs spéciaux. Une fois le jeu terminé, une petite manipulation permet recommencer le jeu en mode "difficile". Il faut appuyer simultanément sur Haut, Select et A. Les différences résident dans l'apparition de nouveaux ennemis, bien plus nombreux, et le fait qu'on perd deux points de vie quand on se fait toucher.


Et pour finir, un petit topo sur les musiques qui sont juste mythiques puisque presque 20 ans après, on s'en souvient encore! C'est tout mignon, et chaque musique correspond parfaitement à l'ambiance du stage dans lequel on évolue. Donc en résumé, graphisme mignon, musiques mignonnes, jeu mignon ♥ Epic Kawainess ♥ On comprend pourquoi, encore aujourd'hui, Kirby est un personnage emblématique de Nintendo et pourquoi sa côté de popularité est toujours au top \o/

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 26 juin 2011

[Anime] Highschool of the Dead

0 commentaires

Si vous aimez les morts-vivants et le fan service, cet anime est fait pour vous x) Parce que dans HOTD, il n'y a quasiment que de ça mêlé à quelques combats ou ça bute du mort-vivant de façon bien sanglante. Et malgré cette entrée en matière pas très reluisante, figurez-vous que j'ai bien aimé! Si, si, c'est vrai  x)  Parce que déjà, j'avais pas envie de me prendre la tête, et aussi parce que j'ai besoin de me défouler en ce moment (je joue à God of War, c'est pour dire!). Bon, le scénario casse vraiment pas 3 pattes à un canard! Y a des étudiants, que des filles bien foutues avec un beau gosse et un petit gros, et l'infirmière qui bat des records de grosse poitrine, qui se battent contre des morts-vivants pour survivre. On sait pas d'où vient l'épidémie, ni comment l'arrêter, donc le seul moyen de survivre c'est de pas se faire mordre.

Alors qu'il est en train de ressasser son échec amoureux, Takashi Komuro assiste à une scène terrifiante au loin: des professeurs s'entretuent! Sentant que quelque chose d'anormal se passe, il part à la recherche de la fille qu'il aime, Rei, pour la mettre en garde. Il s'avère que le lycée est envahi par les morts-vivants, et la moindre morsure de l'un d'entre eux entraîne l'infection. Alors que les élèves et les professeurs tombent les uns après les autres, un petit groupe réussit à survivre. Ils rejoignent Takashi et Rei et décident d'échapper à cette épidémie qui ne semble pas toucher seulement le lycée Fujimi mais le monde entier. 

Pourtant, j'ai retrouvé quelques idées que j'avais déjà aimé dans le film "Battle Royale" par exemple. Les relations entre les humains confrontés à la mort sont assez bien retranscrites. Le monde devient fou, c'est chacun pour sa peau et je crois qu'au final, ce qu'on veut nous faire comprendre dans HOTD, c'est que l'union fait la force et que pour survivre, il faut rester soudés (et en petite tenue de préférence!). Quoi qu'il en soit, j'ai quand même beaucoup aimé cet anime dans sa première moitié, un peu moins dans la seconde car beaucoup trop de fan service. Mais pour ceux qui aiment le genre "survival", ça reste à voir car l'ambiance y est impeccable. Les morts-vivants (je pourrais dire zombies depuis le début, mais apparemment, l'anime n'a pas eu le droit d'utiliser ce terme et donc, tout le long ils sont appelés "eux") sont vraiment terrifiants, les combats bien gores, les décors soignés, une musique adaptée à chaque situation, le chara-design basique mais beau et des personnages clichés mais attachants. Concernant les génériques, l'opening est juste excellent! Ensuite, on a droit à un ending différent pour chaque épisode mais tous interprété par la même personne. Du coup, j'en garde pas de souvenirs impérissables... Il faudrait que je les réécoute en dehors de l'anime pour me faire une meilleure idée!

Shizuka-Sensei, Alice-Chan, Saya, Rei et Saeko

Gros point négatif pour l'OAV "Drifters of the Dead", 16 minutes à la limite du hentai, juste pour nous faire patienter jusqu'à la saison 2 prévue pour l'Automne 2011... Que j'attends quand même avec une certaine impatience car je me demande comment toute cette histoire va se terminer!

Drifters of the Dead
Rei, Shizuka-Sensei, Saeko, Saya et Alice-Chan

Rendez-vous sur Hellocoton !

Shugo Chara! - Peach-Pit

0 commentaires

Shugo Chara
(Paru entre 2006 et 2010 au Japon)

Auteur : Peach-Pit
Editions : Pika
Nombre de volumes : 12
Prix : 6,70€ sur Amazon

Voilà quelques semaines que j'ai achevé la lecture du manga Shugo Chara! Alors que l'anime contient plus de 150 épisodes, le manga est quant à lui composé de 12 petits tomes à l'instar de séries comme Sailor Moon (200 épisodes pour 18 tomes) ou CardCaptor Sakura (70 épisodes pour 12 tomes). Et comme pour ces 2 séries, le manga de Shugo Chara! va droit à l'essentiel et ça se lit vraiment très vite et très bien. Pour ma part, j'ai adoré <3

Amu Hinamori est une élève surtout connue pour son mauvais caractère. A la fois crainte et admirée, elle est définie par les autres comme étant "Cool and Spicy". Mais en réalité, Amu est une fille comme les autres, timide et peu sûre d'elle, qui aimerait pouvoir montrer à tout le monde sa véritable personnalité. C'est ainsi qu'elle fait le souhait d'avoir un peu plus de courage pour le faire. Apparaissent alors trois oeufs étranges qu'elle décide de garder avec elle. Dans sa nouvelle école, l'Académie Seiyo, elle va faire la connaissance des "Gardiens", un groupe de quatre élèves chargés de la protection des élèves, qui semblent savoir ce que sont ces mystérieux oeufs. Mais ils ne sont apparemment pas les seuls...


Je crois bien que depuis CardCaptor Sakura (qui date quand même de 1996!!!), aucun manga de type "Magical Girl" ne m'avait autant emballée! J'ai retrouvé dans Shugo Chara! à peu près tout c'que j'aime dans un manga Shôjo de type Magical Girl. L'univers de Shugo Chara!, derrière ses airs de manga pour petites filles en quête d'identité, est quand même très riche et certains évènements mènent même à penser qu'il n'est pas réellement destiné aux plus jeunes. Quand on suit les aventures d'Amu et de ses amis, on a juste envie de recommencer à croire en ses rêves même si on est déjà adulte ou presque. C'est mignon, c'est frais, c'est coloré, c'est entraînant.. Et les personnages sont tous tellement différents qu'on peut tous s'identifier à l'un d'entre eux, voire à plusieurs! Pour ma part, j'ai le côté un peu rebelle d'Amu alors qu'au fond j'ai aucune confiance en moi. J'ai aussi le même désir que Yaya de rester un gros bébé, et pourtant elle ne fait pas parti de mes personnages préférés même si elle est toute mignonne!

Amu et Ikuto

Dans mes personnages préférés, on pourrait citer Amu parce qu'elle est vraiment cool, et qu'elle a un caractère aussi changeant que le mien mais qu'elle essaye de s'améliorer et de trouver qui elle est vraiment. J'aime beaucoup Kûkai aussi, parce qu'il donne la pêche à tout le monde et qu'il est gentil, et aussi Nadeshiko parce que sa douce personnalité contraste tant avec son Shugo Chara tyrannique. La jolie et ténébreuse Utau n'est pas mal dans son genre, même si au début elle m'énervait, plus ça allait et plus je l'appréciais! Mais mon préféré d'entre tous reste le beau et mystérieux Ikuto, je l'adore *o* Voilà, je pense que j'ai à peu près fait le tour de ce manga bien sympathique, j'espère vous avoir donné envie de le lire et moi, je vais me renseigner sur ce qu'est ce "Shugo Chara! Encore" que je viens de dénicher!

Nagihiko, Rima, Amu, Yaya et Tadase
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...