mardi 27 mars 2012

[Anime] La Loi d'Ueki


Il m'en aura fallut du temps pour enfin me décider à regarder « La Loi d'Ueki » et maintenant que j'en suis venue à bout, c'est comme s'il me manquait quelque chose. Ma petite dose quotidienne de bonne humeur et de rebondissements! J'aime bien les Shônen mais j'ai tendance à me lasser quand le nombre d'épisodes commence à dépasser la centaine. Ça tombe bien, « La Loi d'Ueki » n'en compte que 51 et est adapté d'un manga de Tsubasa Fukuchi comprenant seulement 16 tomes. Et en plus de cette qualité indéniable à mes yeux, il faut dire qu'il est difficile de ne pas accrocher à un animé tel que celui-ci. Mais avant de vous en dire plus, voyons de quoi ça parle!

Ueki Kousuke est un garçon plutôt banal si ce n'est que son sens de la justice est très développé. C'est la raison pour laquelle il est choisit par son professeur, Kobasen qui se trouve être un aspirant-Dieu, pour participer à un grand tournoi dont l'enjeu est la place de Dieu pour l'aspirant et le Don Vierge pour le participant. Pour cela, chaque aspirant offre un pouvoir au lycéen qu'il a choisit, c'est ainsi qu'Ueki se retrouve avec celui de changer les détritus en arbres. Mais le jeune garçon se lance dans cette bataille avec un handicap. En effet, chaque participant part avec un nombre de dons définis, il en perd un chaque fois qu'il utilise ses pouvoirs contre quelqu'un qui n'en a pas et il en gagne un en cas de victoire contre un autre participant. Lorsque le nombre de dons atteint le chiffre zéro, le participant disparaît. Mais Ueki, pourvu de bien peu de dons, a tendance à faire passer sa justice avant sa propre vie! En apprenant cela, une camarade de classe d'Ueki, Ai Mori, décide de le surveiller afin qu'il ne commette pas l'irréparable.

Concrètement, et aussi long que soit le synopsis, l'animé va beaucoup plus loin. J'ai vraiment eu du mal à écrire quelque chose qui donne envie de découvrir cet animé tout en ne dévoilant rien qui puisse gâcher le plaisir qu'on éprouve en le découvrant. Donc maintenant, il m'incombe la lourde tâche de vous expliquer pourquoi j'ai aimé « La Loi d'Ueki » et surtout de donner à un maximum de gens l'envie de se lancer parce qu'il n'a vraiment pas eu le succès qu'il mérite!

Tenko, Mori, Rinko, Hideyoshi
Sanosuke, Ueki et Robert Haydon

« La Loi d'Ueki », ça commence comme un shônen tout ce qu'il y a de plus banal. Un héros candide et généreux mais qui sait se battre, des super-pouvoirs cheaté (ou pas), des combats impressionnants (ou pas du coup) et des valeurs telles que l'amitié, le courage et la persévérance mises à l'honneur. Du coup, qu'est-ce que « La Loi d'Ueki » peut avoir de plus que les autres, me dires-vous. Qu'est-ce que cet animé peut apporter de nouveau à ce genre déjà torché dans tous les sens? Difficile à dire. Peut-être un héros un peu plus perché que les autres, qui a accepté le pouvoir offert par Kobasen pour créer de arbres, voire défendre les plus faibles, mais en aucun cas pour se battre ou remporter quelque chose. D'ailleurs, quel héros de shônen serait parti à l'aventure avec pour seul pouvoir celui de changer les détritus en arbre? Ça parait carrément loufoque d'imaginer Luffy, Naruto ou Ichigo avec ce genre de pouvoirs! Et pourtant, pas tant que ça! Car une autre originalité de cet animé, c'est justement les pouvoirs des personnages qui peuvent paraître bizarre voire ridicule à première vue mais qui sont si bien exploités par leurs détenteurs qu'ils finissent par nous sembler exceptionnels.

Pouvoir de changer les déchets en arbre!

« La Loi d'Ueki »  passe également sur l'étape du parcours initiatique du héros. Ici, pas de voyage autour du monde pour devenir plus fort, pas d'entraînement des heures durant pour y parvenir. L'histoire avance très vite, les combats se suivent mais ne se ressemblent pas et surtout, le scénario nous entraîne de surprises en surprises! Il se passe tellement de choses auxquelles on ne s'attend pas qu'on a pas le temps de s'ennuyer une seule seconde et tout est plutôt bien pensé. Chaque fin d'épisode nous donne l'envie incontrôlable d'enchaîner sur le suivant pour continuer à suivre les aventures d'Ueki et de sa bande de potes. D'ailleurs, les personnages sont assez nombreux mais ils sont tous plutôt bien développés à partir du moment où ils jouent un rôle assez important dans l'histoire, qu'il s'agisse des alliés ou des ennemis. La plupart d'entre eux sont d'ailleurs attachants, avec leurs forces et leurs faiblesses, et pour une fois, j'aime vraiment le héros qui sait s'appuyer sur ses amis mais uniquement quand il le faut vraiment et sans s'octroyer tous les mérites (Non, je ne pense pas à Seiya!).

D'un point de vue plus technique, l'animation est malheureusement très en dessous de ce qui se faisait à la même période (Mai-HiME par exemple). Par contre le chara-design est un peu plus soigné que celui du manga, à mon avis. En tout cas, c'est assez différent. Par contre, un gros coup de coeur pour les musiques qui sont tout simplement épiques, notamment durant les combats!


Voilà voilà, j'espère que ce petit article aura éveillé votre curiosité! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. En fait ça me fait penser à du Jojo's Bizarre Adventure en plus light, dans le genre combat avec des pouvoirs bizarres (exemple : pouvoir de transformer des objets en être vivant VS pouvoir de créer des fermetures éclairs partout !).
    En tout cas tu m'as donné envie de m'y remettre =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour je me mettrai à Jojo's ^^ C'est vrai qu'il y a un peu le même genre de pouvoir (pouvoir de transformer les tomates en magma \o/)! En tout cas, j'espère que tu t'y remettras vite qu'on puisse en parler ;)

      Supprimer
    2. oui, quand j'aurai terminé les trouzemille séries en attente x)

      Supprimer
  2. Je me laisserais tenter quand j'aurais un peu de temps ^^ ton article m'a donné envie d'en voir plus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, j'ai convaincu deux personnes, je peux mourir en paix x)
      Tu ne seras pas déçue je pense ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...