jeudi 8 mars 2012

Retour sur l'immersion de « Zita dans la peau d'une obèse »


J'avais parlé des craintes que j'avais vis-à-vis de cette émission ici, et je reviens pour faire le point une semaine après la diffusion. J'avais eu quelques retours au précédent article, et les réponses étaient celles auxquelles je m'attendais. Globalement, je suis d'accord avec Mme D et Ylana! Mais je suis contente d'avoir eu une réaction "en faveur" de Zita et de son action, mon but étant d'essayer de faire changer les mentalités. Et même si cet article ne fait changer d'avis qu'à une seule personne, et bien ce sera déjà ça!

Comme beaucoup de personnes, à l'annonce de l'émission je pensais que cette fois le sujet serait traité autrement. Que la journaliste se mettrait réellement dans la peau d'une obèse (au moyen d'un costume, ou en côtoyant des obèses et en les suivant dans leur vie de tous les jours), et qu'elle aborderait des sujets tels que le regard des gens, la difficulté qu'on peut rencontrer pour s'habiller, ou pour trouver un emploi. Il y avait vraiment des tas de points de vue à adopter, et Zita a décider d'adopter celui de la nourriture.

Donc rappelez-vous du début de l'émission, notre chère Zita va chez une dame obèse afin de calquer son régime alimentaire. A partir de là, plein de choses me viennent à l'esprit donc cet article risque de partir dans tous les sens et je m'en excuse d'avance. Donc si on part du principe de Zita, la meilleure façon de se mettre dans la peau d'une obèse, c'est de manger comme une obèse? Oui... mais non! Parce que d'une part, cette dame était certes obèse mais elle était surtout atteinte d'une maladie qu'on appelle "hyperphagie", c'est un trouble alimentaire au même titre que la boulimie ou l'anorexie. Les gens maigres ne sont pas tous anorexiques, les gens gros ne sont pas tous hyperphagiques... Donc NON, tous les obèses ne mangent pas une baguette au petit déjeuner et plus de 5000 calories par jour!

Je sais pas ce que c'est, mais ça a l'air immonde...

De plus, changer son régime alimentaire du jour au lendemain pour l'adapter à celui de cette dame ne lui aura en aucun cas permis de se mettre dans la peau d'une obèse. Son métabolisme n'est pas habitué à manger autant, donc forcément elle se sent mal tout au long de l'émission... Même moi, toute obèse que je suis, je me serais sentie mal en mangeant autant! Chaque personne a un métabolisme qui lui est propre. Je mange sans doute un peu plus que certaines personnes, quoi que Chéri qui fait 55 kilos mange autant que moi et ne grossit pas! Mais si du jour au lendemain, je décidais d'avoir le régime alimentaire d'une fille qui souffre d'anorexie, à part tomber dans les pommes ça ne m'apporterait rien. Pourquoi? Parce que je ne connaîtrais pas les souffrances de cette personne, les préjugés qu'on peut avoir à son égard, les regards, ou même les sensations qu'elle éprouve. Je ne sais pas ce que ça fait de ne pas pouvoir manger, ou de ne pas pouvoir prendre de poids et je ne le saurai sans doute jamais. Et Zita, c'est pas avec ses 4 kilos de plus qu'elle a pu juger de ce genre de choses concernant les personnes obèses. Elle s'est forcée à s'empiffrer pendant un mois, elle ne connait pas les problèmes qui poussent une personne à se tourner vers la nourriture, le fait de voir son corps grossir peu à peu, sans s'en rendre compte, voire même sans faire quoi que ce soit de particulier. Car oui, certaines personnes sont obèses et ne mangent pas excessivement, et OUI y en a même qui font du sport! Premier message de l'émission : l'obèse passe son temps à manger!

OMG! OMG! Je suis énorme!

Mis à part la dame du début, il y a eu il me semble deux autres intervenantes : une jeune fille ronde avec un petit-ami qui aimait ses formes, et une jeune fille qui avait énormément perdu de poids et qui devait subir une opération. Là encore, j'ai retenu quelques trucs en vrac! Je me rappelle que, quand on a vu la demoiselle ronde avec son amoureux, je me suis dit que finalement y aurait peut-être un message positif caché dans les abysses de cette émission. Qu'ils allaient nous montrer un garçon amoureux, et une fille heureuse. Nous montrer que tous les obèses ne sont pas dépressifs et désespérés. Mais en fait NON. La jeune fille ne peut pas avoir d'enfant à cause de son poids, et son copain veut des enfants mais ne veut pas qu'elle maigrisse. De plus, elle se sent moche et tente donc de se sentir sexy en faisant des photos dénudées. Je ne la jugerai pas sur ce dernier point car je pense réellement que la photographie peut nous apporter un autre regard sur nous-mêmes. Nous montrer comment les gens peuvent nous percevoir, et c'est souvent différent de la façon dont on se perçoit. Mais passons. Deuxième message de l'émission : l'obèse ne peut pas être heureuse en amour. Mais on commence à le savoir avec toutes ces émissions qui nous le rabâche à longueur de soirée...

Et pour appuyer ce point, on nous présente une jeune femme qui a perdu beaucoup de poids. C'est un peu l'héroïne de l'émission parce qu'elle a réussit à se débarrasser de son gras dégoûtant. Je ne la critique pas, je trouve que c'est une très bonne chose si cette personne est maintenant bien dans sa peau. Sauf que Zita nous la présente comme une femme avec une volonté d'acier alors qu'elle dit clairement qu'elle a perdu du poids suite à ses grossesses. En somme, elle n'a rien fait de particulier. Son métabolisme a tout simplement changé à ce moment-là et elle a perdu du poids. Mais l'émission sous-entendait clairement que cette femme, qui était femme de ménage parce qu'elle a rien pu faire d'autre comme métier à cause de son poids, qui était malheureuse à cause de son poids, va maintenant pouvoir être heureuse, avoir une belle carrière, et même un mari qui s'intéressera plus à elle qu'à son ordinateur! Troisième message de l'émission : l'obèse doit maigrir pour être heureux. 


"Maintenant que je suis obèse, je ne pourrais plus jamais
être heureuse et trouver l'amour..."


Et sinon, c'était quoi déjà le but de l'émission? Ah oui! Montrer qu'il est possible de devenir dépendant de de la nourriture. Et bien oui, c'est possible Zita. Sauf que pour ça, il faut avoir un parcours derrière. Il faut avoir vécu des évènements qui nous ont poussé à nous réfugier dans la nourriture à un moment donné. Evidemment, un évènement autre que celui de vouloir se faire du fric sur le dos de pauvres gens qui ont déjà bien du mal à se faire comprendre et accepter comme ça... Donc MERCI pour cette émission car grâce à toi Zita, lorsque je mangerai un morceau de pain dans la rue, ou une pâtisserie au self, tous ceux qui ont vu l'émission se diront que je ne fais que ça de la journée.

La prochaine fois que je regarderai une émission de Zita, ce sera lorsqu'elle se mettra «Dans la peau d'une VRAIE journaliste». En attendant, je suis grosse et ma foi pas si malheureuse que le laissent entendre toutes ces émissions :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

  1. C'est un très bel article, très positif ! Même si je suis plus dans le clan des "maigres" (encore que je déteste cette appellation!), je comprends bien ton point de vue. Et j'adore ta conclusion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, d'autant plus si tu fais partie du clan des "maigres" x) J'aime pas vraiment mettre les gens dans des cases, j'ai d'ailleurs essayé de ne pas le faire tout au long de l'article même si je parle d'anorexie, c'était surtout pour montrer que l'amalgame est récurrent dans les deux sens.

      Supprimer
  2. J'ai eu à peu près les mêmes réactions que toi en voyant l'émission !
    Moi-même je suis obèse, et pourtant je suis loin de manger 5000 calories par jour. Il y a le facteur génétique qui entre en compte.
    Pour ma part, c'est surtout que pendant 11 ans j'ai bossé avec des horaires décalés. Du genre premier jour 5h40-13h30, 2eme jour 13h30-21h, 3ème jour 7h30-16h30, 4ème jour 17h30-1h30, 2 jours de repos et c'est reparti pour un 6h-14h.
    Tout ça m'a bousillé mon rythme des repas, mais également mon sommeil. ça fait tout juste 1 mois que j'ai repris un rythme un peu plus normal (j'alterne chaque semaine matinée ou soirée), et je commence tout juste à reprendre un cycle de sommeil "normal". Pour la nourriture,je n'y suis pas encore parvenue. J'ai d'ailleurs décidé de me faire aider.

    En tout cas, c'est clair que ce ne sont pas les 4 kg pris qui vont permettre à Zita de se mettre réellement dans la peau d'une obèse. Non seulement elle n'a pas pu se rendre compte psychologiquement ce qu'une personne obèse ressent face à la nourriture, le regard des autres, etc. Mais aussi physiquement. La difficulté de monter un escalier, les fauteuils trop étroits...

    J'ai bondi (enfin, j'ai essayé ^^) également quand elle a abordé la question de "l'obèse et le bonheur". Et puis ce cliché de la grosse qui peut être QUE femme de ménage parce que son poids l'empêche de faire un autre métier. Honnêtement, quand tu vois comment une femme de ménage doit se dépenser, s'activer, se baisser et tout ça, bah une femme vraiment obèse aura du mal à suivre la cadence !! Donc pour moi c'est un préjugé à 2 balles.

    A part ça, je n'ai pas de conjoints, mais ça ne m'empêche pas d'avoir une vie sociale, des amis, de faire su shopping avec les copines, de me pomponner dans ma salle de bain.... Bref, de m'aimer un minimum ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce témoignage Nelcie! J'ai moi-même fait quelques mois en tant qu'aide à domicile chez des personnes âgées et il est clair que le ménage n'est pas LA solution de facilité niveau boulot pour les obèses ^^' (J'aurai d'ailleurs pu parler de sa deuxième immersion "Dans la peau d'une femme de ménage").

      En tout cas, je te souhaite de parvenir à reprendre une vie plus équilibrée parce qu'au final, qu'on soit gros, maigre ou peu importe, le plus important est de se sentir bien dans sa peau et d'être heureux :)

      Supprimer
  3. Moi, je suis Belge et j'ai eu l'immense honneur de ne même pas voir cette émission dans les grilles horaires. J'en ai entendu parler via ton blog mais, déjà en début de semaine via un autre billet publié sur HC.

    Pour ma part, je suis très obèse (+/- 120 kilos pour 1m65). Et je mange moins que mon mari qui pèse 80 kilos pour 1m82... Mais, genre beaucoup moins, quoi. Alors, effectivement, je mange trop (sinon, je ne serais pas aussi ronde). Mais je mange trop "par rapport à mon métabolisme", pas par rapport à la "norme".

    Quoi qu'il en soit, je trouve que tu as vraiment bien tourné cet article qui n'entre pas dans la critique facile et larmoyante mais met bien en évidence les défauts évidents de cette émission qui est passé totalement à côté de son objectif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que la télévision belge vous épargnera ce genre d'émission! En tout cas, je me situe dans la même tranche taille/poids que toi!

      En tout cas, merci pour ton commentaire, je suis contente de ne pas être tombée dans la "critique facile", j'avais surtout l'impression d'être partie dans tous les sens!

      Supprimer
  4. J'ai un TAG pour ma petite personne sur hellocoton, ce qui m’a permit de voir que tu parles de moi dans ton article, (de mon commentaire lors de ton précédent article sur le sujet, en fait), je suis tout à fait de ton avis.
    Mais je suis peut être un peu moins "naïve", j'espère ne pas t'offenser en disant cela ;) Moi je ne crois pas à la bonne intention des médias quant à vouloir faire passer des messages positifs sur la "condition des gros".
    Faire du sensationnel, c'est tout ce que l'on peut attendre des médias à propos de tous les sujets qui s'y portent...
    C'est dommage, mais je crois que c'est comme ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassures-toi je ne me sens pas offensée :)

      Cela dit, tu veux dire "naïve" par rapport au message de l'émission de Zita, ou en général? Parce que pour l'émission de Zita, quand je dis que le message était de "montrer qu'il est possible de devenir dépendant de de la nourriture", c'est ceux qui ont fait l'émission qui l'ont dit. Pour le reste, j'aimerai effectivement que des émissions plus positives voient le jour mais je sais aussi que ce n'est pas prêt d'arriver, voire n'arrivera jamais.

      C'est vrai que j'ai été naïve de croire que ça allait changer avec cette émission en revanche, mais ça a duré 1 jour, jusqu'à ce que je vois la bande-annonce de l'émission en gros x)

      Supprimer
  5. J'ai aussi détesté le cliché obèse = tu bouffes. Les gros s'empiffrent sans contrôle, les minces ne mangent rien, ou normalement. Désolée messieurs les journalistes ; certes, je ne suis pas obèse, mais j'ai bien 10kg de trop, pourtant, je ne bouffe pas comme une truie. Ils sont venus en 5-6 ans de stress, de prise de pilule et de stress, encore une fois. Même dans les périodes où je ne mange pas, bah je perds pas pour autant. Merci le métabolisme, aussi. Et c'est pas faute de faire 4h00 de sport par semaine.
    Et en effet, l'obèse choisie pour l'expérience n'est pas le choix le plus heureux, du fait de 1) sa maladie et 2) quelle semble (je n'ai vu que l'extrait, mais pas l'émission) heureuse de manger, que ça semble être son but. NON putain, tous les gens en surpoids n'ont pas sacrifié leur santé sur l'autel de la bonne chère. Qu'on se le dise.

    "Je ne sais pas ce que ça fait de ne pas pouvoir manger, ou de ne pas pouvoir prendre de poids et je ne le saurai sans doute jamais. Et Zita, c'est pas avec ses 4 kilos de plus qu'elle a pu juger de ce genre de choses concernant les personnes obèses."
    Tout est dit !

    "Troisième message de l'émission : l'obèse doit maigrir pour être heureux. "
    Et s'il ne le fait pas, ce n'est qu'un paresseux sans volonté. Bravo M6, enfonce encore plus le cliché. Le nombre de fois où j'ai entendu "tu te plains de ton poids, mais t'as qu'à faire un régime". Lulz. Même en me limitant à 1200 cal par jour, je ne perds rien. Je ne peux pas descendre en-dessous de cet apport, vu que je me déplace majoritairement à pieds, fait du sport et ai besoin de sucre pour faire fonctionner mon cerveau d'universitaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gwendy pour ta réaction!

      Bon, perso j'ai jamais remarqué que tu avais des kilos en trop x) Mais je te connais sportive et je sais que tu prends soin de toi et mange de façon saine (oui oui je suis ton blog ^^), donc effectivement si tu as des kilos en trop, ce n'est pas à cause des 6000 calories que tu ingurgites chaque jour x)

      Supprimer
  6. Je te l'ai déjà dit de vive voix, je suis assez choquée par le fait que l'émission ce soit basée sur un seul cas d'obésité en le généralisant. Une personne en surpoids peut l'être par hérédité tout simplement, et peut avoir beaucoup de mal à s'en sortir, même en mangeant sainement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait tellement bien que les gens prennent conscience de ça plutôt que de stigmatiser les obèses et surtout de faire sans cesse l'amalgame gros = bouffe :/

      Supprimer
  7. J'ai été déçue, dès le départ, par la bande annonce de l'émission. Du coup, je ne l'ai pas regardé. Rien que le fait d'avoir choisi une nana qui mange 5000 calories par jour pour en faire la représentante des obèses, ça ne m'avait pas bien plu.
    Du coup, je ne suis pas vraiment convaincue non plus par le talent journalistique de Zita...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, j'ai été choquée par la bande-annonce et j'ai vraiment voulu voir l'émission dans le but de réagir contre ce genre de programme. Je voulais pouvoir en parler en connaissance de cause mais quoi qu'il en soit, je ne regarderai sans doute pas les autres émissions de Zita!

      Supprimer
  8. essaidifficile de réagir à ton article, que je trouve très bien écrit !
    j'ai essayé de regarder l'émission mais je me suis endormie devant tellement je ne me reconnaissais pas !
    tout ce que tu dis est juste : pour être heureux, il faut être maigre !! c'est fou, même les médecins le disent...
    heureusement sur ma route, un jour, j'ai rencontré un docteur qui m'a dit : comme il y a des grands et des petits, il y a des maigres et des gros, c'est normal.
    depuis, le seul critère qui compte pour moi par rapport au poids, c'est celui de la santé : si tout va bien, pas la peine de se prendre la tête, surtout si on se sent bien dans nos rondeurs ; par contre, si l'on va mal, là, il faut agir.
    merci d'avoir pris le temps de faire cet article qui peut faire avancer les choses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te l'ai dit sur Hellocoton, ton commentaire m'a beaucoup touchée et je suis contente s'il peut faire avancer les choses, changer les mentalités. Ce n'est sans doute qu'une petite pierre à l'édifice mais peut-être qu'à force de réagir, les gens comprendront!
      En tout cas, tu as raison, tout ce qui compte c'est de se sentir bien dans sa peau et d'être en bonne santé. Et être gros ne veut pas forcément dire être malade, tout comme la minceur n'est pas signe de bonne santé :)

      Supprimer
  9. Impossible de voir l'émission jusqu'au bout, trop envie de vomir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi eu du mal, d'autant plus que j'ai la phobie du vomi et j'ai cru qu'elle allait rejeter à plusieurs reprises :/ Mais comme je disais, je voulais vraiment la voir pour me faire une vraie idée de l'incompétence de cette journaliste..

      Supprimer
    2. Pour moi ces émissions c'est scandaleux alors que des enfants crevent de faim dans le monde.

      Supprimer
  10. a 200% d accord avec toi ^^

    Merci pour le ref' ! ;)

    Gros bisous ma ptite Kazu

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...