jeudi 12 avril 2012

[Anime] Lucky ☆ Star


Je crois que Chéri tenait à ce que je vois Lucky ☆ Star depuis le tout début de notre histoire. Sans doute parce que lui a adoré, et que moi j'avais adoré La Mélancolie de Suzumiya Haruhi, et que les deux séries sont étroitement liées. Pourtant, j'ai vraiment eu du mal à accrocher à cet animé où il ne se passe absolument rien pendant 24 épisodes. On suit juste le quotidien de quatre lycéenne qui ont l'air d'être en primaire. Pourtant, ce n'est pas forcément quelque chose qui me rebute puisque j'avais beaucoup aimé Les Petites Fraises où l'on suit aussi le quotidien de quatre petites filles mais sur deux fois moins d'épisodes. Mais je vous en parlerai une prochaine fois, pour l'instant il est question de Lucky ☆ Star!

Konata Izumi est une lycéenne complètement accro aux jeux vidéos, notamment les MMORPG, et aux mangas. Elle passe aussi beaucoup de temps avec ses amies Kagami Hiiragi et Tsukusa Hiiragi, deux jumelles aussi différentes physiquement que mentalement puisque l'une est studieuse mais caractérielle tandis que l'autre est timide mais élève médiocre, et Miyuki Takara, une douce jeune fille pourvue de toutes les qualités et qui représente la définition parfaite du "Moe" selon Konata. Ensemble, les quatres lycéennes passent la plupart de leur temps à se poser des questions diverses sur le monde qui les entoure.

Tous les épisodes sont ainsi composés de petites séquences de quelques minutes où les quatre jeunes filles se posent une question plus ou moins pertinente et tentent d'y répondre. Cet aspect assez particulier pour un animé vient du fait que Lucky ☆ Star est en fait adapté d'un "Yonkoma" (manga en quatre cases). Et en général, tout comme ce type de manga a une structure prédéfinie, les séquences en ont aussi une : Une question est posée, Kagami et Tsukasa ont un avis diamétralement opposé, Konata ramène tout à la culture manga/jeux vidéo et Miyuki a toujours réponse à tout. Et le tout est donné sur un ton drôle et léger avec des références à la pelle. Et je pense que c'est là tout le problème. Personnellement, je suis passé à côté de beaucoup de références et de choses sûrement très drôles pour les japonais mais que je n'ai simplement pas comprises. Je peux en dire autant du Lucky Channel, à la fin de chaque épisode, devant lequel Chéri était mort de rire et moi blasée. Du coup, la plupart des épisodes m'ont parut très longs et il m'était vraiment impossible d'en regarder deux d'affilé sans risquer un arrêt complet de mon cerveau. En plus, personnellement, je ne suis pas fan du style graphique beaucoup trop simpliste et dépouillé.


Aru hareta hi no koto
Mahou ijou no yukai ga... ♪

Malgré tout, je ne peux pas dire que j'ai détesté Lucky ☆ Star. J'aime assez les héroïnes que je trouve mignonnes même si je suis passé complètement à côté de l'esprit "moe". Et il y a quelques trucs qui m'ont fait rire, des références à Suzumiya Haruhi et à Full Metal Panic? Fumoffu que j'ai comprises (il y avait déjà des références à Full Metal Panic! dans Suzumiya Haruhi), des clins d'oeil à d'autres animés et jeux vidéo que j'ai remarqué (Fullmetal Alchemist, One Piece, Tekken...), et je me suis même reconnue dans pas mal de situations dans lesquelles se retrouve Konata à cause de ma passion pour les jeux vidéo, les animés et les manga. Chéri a plus tendance à ressembler à Tsukasa, toujours fatigué surtout quand il s'agit d'étudier! J'ai également assez aimé l'Opening, Motteke! Sailor Fuku, bien déjanté et dynamique. Et aussi les séances karaoké pour les Endings parce que je trouvais ça marrant d'essayer de deviner d'où provenait la chanson. Par contre, j'ai beaucoup moins aimé quand le karaoké a été remplacé par des chansons interprétées par Shiraishi Minoru (un doubleur qui joue son propre rôle dans le Lucky Channel). J'ai même trouvé ça lourd et j'ai fini par les zapper complètement.

Shiraishi Minoru et Akira Kogami présentent
Lucky Channel

Au final, Lucky ☆ Star est surtout un animé à l'humour de référence et il faut avoir une très très grosse culture "otaku" pour pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Je n'ai pas spécialement envie de le dénigrer ici, je n'y ai juste pas trouvé mon compte parce que ce n'est pas le genre d'humour qui me fait rire mais je comprends qu'il puisse plaire à un certain public.


Bye-nee!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...