samedi 12 mai 2012

Drive - Nicolas Winding Refn

Drive
Film Américain
Réalisé par Nicolas Winding Refn
Année : 2011
Durée : 1h40
Avec : Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston, Oscar Isaac...

Avec Chéri, on s'est enfin décidé à regarder ce film dont tout le monde parle, Drive. Un chef-d'oeuvre. A voir absolument. Tout ce qu'on savait, nous, c'est que la BO était vraiment bien. Et moi, j'aime Ryan Gosling! Mais autant le dire dès le début, cet article ne fera pas l'unanimité. Parce que malgré tout le bien qu'on entendu à propos de ce film, on ne l'a pas aimé! Et là par contre, c'était unanime. Mais bon, c'est pas la première fois que je suis plus que déçue d'un film dont les critiques, qu'elles soient de la presse ou des spectateurs, me font espérer le film de l'année - voire même du siècle - alors qu'au final, c'est un film quelconque à mes yeux. Et je ne comprends vraiment pas, mais alors pas du tout, l'engouement qu'il y a eu autour de Drive.

Un jeune homme solitaire, "The Driver", conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant - et au volant, il est le meilleur! Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet. 
C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul. 


Que dire de ce film si ce n'est qu'il est terriblement lent? Je veux dire vraiment lent. Il ne se passe quasiment rien pendant des dizaines de minutes. Des plans fixes succèdent au silence, et une scène d'action fait son apparition une fois par demi-heure. Le film dure 1h40. On suit l'évolution d'un mec tellement mystérieux qu'il n'a pas de nom. Tellement mystérieux qu'il n'a pas d'expression faciale, qu'il ne répond pas aux questions qu'on lui pose. Qu'il ne parle quasiment pas. Les personnages mystérieux, c'est cool et ça a la classe mais jusqu'à un certain point parce que là, j'ai beau adorer Ryan Gosling, son personnage ne m'a fait ressentir aucune sympathie. Les scènes où il apparaît avec Irène et où les deux personnages se regardent dans le blanc des yeux sans ouvrir la bouche à tel point que je pensais que mon lecteur DVD avait buggé, et où la caméra passe de l'un à l'autre dès qu'ils daignent émettre un son m'ont paru sans fin. Le film met plus d'une heure à démarrer, et avant ça on a droit à Ryan Gosling qui conduit, Ryan Gosling dans le rétroviseur, Ryan Gosling dans l'ascenseur, Ryan Gosling à la supérette du coin, Ryan Gosling qui "stalk" sa voisine, Ryan Gosling qui boit un verre d'eau...
Passionnant.

Ryan Gosling, heureux de ne plus être seul.

Une fois qu'on a bien mis en avant la lenteur du film, il y a d'autres défauts. Par exemple, le scénario. Épais comme un sandwich SNCF, comme qui dirait. Cet arrière-plan mafieux, c'est du vu et du revu. On dirait qu'il n'est là que pour donner l'occasion au réalisateur de placer ses trois misérables scènes d'action afin de réveiller le pauvre spectateur qui aurait piqué du nez durant le ralenti des dix minutes précédentes. L'histoire de vengeance, ou de protection d'Irène et de son fils doit prendre à tout péter 20 minutes à la fin du film, et elle apparaît dans tous les résumés des sites de cinéma. On peut donc se contenter de lire seulement le résumé d'Allociné pour connaître Drive d'un bout à l'autre. Personnellement, ça me donne l'impression que le réalisateur et le scénariste n'ont pas réussi à trancher entre un film à l'eau de rose bien cucul comme il faut, et un navet sur la mafia américaine comme il y en a tant d'autres. Alors ils ont fait un mélange des deux avec quelques idées piquées par-ci par-là dans les trucs qui ont marché genre Fast and Furious et Le Transporteur, histoire de vendre le truc. Et PAF! Ca fait un chef-d'oeuvre. Ou pas.

Et puis franchement, son masque à la fin... Y a personne qui a eu l'impression qu'ils avaient embauché Fabien Barthez version Les Guignols pour tourner cette scène? Si j'avais accordé encore du crédit à ce film à ce moment-là, je crois qu'il se serait instantanément évanouit avec mes maigres espoirs que la fin me fasse changer d'avis sur le reste.

Je peux dire une connerie?

Au final, qu'est-ce que je retiens de Drive?
La BO, comme je l'ai dit au début. De ce côté-là, vraiment rien à reprocher et c'est sans doute la seule chose que je garderai de ce film.





Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. Ah, si ça ce n'est pas un avis négatif je ne m'y connais pas xD.
    Bon ben j'attendrai qu'il soit à 10€ à la Fnac pour voir ce qu'il donne quand même et puis ensuite le revendre s'il est réellement pourri.

    Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha oui, mais peut-être que tu aimeras vu nos avis super divergeant sur Millénium version Suède ;) Tu me diras ça ^^

      Supprimer
  2. Contrairement à toi, j'ai adoré ce film !!
    "Tellement mystérieux qu'il n'a pas d'expression faciale, qu'il ne répond pas aux questions qu'on lui pose. Qu'il ne parle quasiment pas. son personnage ne m'a fait ressentir aucune sympathie." ===> c'est justement ça qui m'a plu ! Le fait qu'on ne lise rien sur son visage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine que ça doit plaire puisque le film a eu un grand succès ;)
      Moi, j'ai du mal à accrocher à ce genre de film :x

      Supprimer
  3. Ce moment dérangeant où une de tes idoles n'aime pas une chose que tu adores. :C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, c'est moi ton idole? x)
      C'est pas grave hein, tu as le droit d'aimer ^^

      Supprimer
    2. eh bien,une geekette ronde est le genre de personne que j'aimerais à tout prix rencontrer :(

      Supprimer
    3. Il y en a plus que te ne le crois, il faut juste bien chercher ;) Et surtout oser aller leur parler parce que c'est parfois difficile pour nous d'imaginer que quelqu'un puisse nous aimer avec nos rondeurs, et surtout pour nos rondeurs! Je suis sûre que tu trouveras la geekette idéale, et qu'en plus elle aimera Drive ;)

      Supprimer
  4. Un film joliment cadré, et une BO qui déchire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux qu'être d'accord pour la BO ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...