samedi 16 juin 2012

[Anime] Trigun

Nicholas D. Wolfwood, Vash the Stampede, Meryl Stryfe et Millie
(Et le chat!)

Trigun, c'est le genre d'animés que tu te dois de voir si t'es un vrai gros fan de japanimation. Un incontournable au même titre qu'Hellsing, Cowboy Bebop, Evangelion ou encore Escaflowne. Et comme de ce côté-là, je suis très très à la traine (je n'ai vu qu'Hellsing), j'ai décidé de rattraper un peu mes lacunes en commençant par Trigun, un animé de 26 épisodes mêlant la science-fiction et le western! Un univers assez singulier mais qui m'a laissé un arrière-goût plutôt mitigé.

Connu sous le nom du Typhon Humanoïde et craint de tous pour avoir détruit des villes entières sur son passage et avoir commis d'horribles crimes, Vash the Stampede est recherché pour la modique somme de 60 milliards de $$. Il est également recherché par deux agents de la société d'assurance Bernardelli, Meryl Stryfe et Millie, chargées de l'empêcher de faire plus de dégâts. Mais tandis que les deux jeunes femmes s'apprêtent à partir à la recherche d'une brute sanguinaire, elles vont tomber sur un jeune homme maladroit, lubrique, à l'air éberlué et surtout très loin d'être capable d'avoir commis tous les crimes dont on l'accuse. 

J'ai d'abord eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. J'ai trouvé les premiers épisodes longs, sans grand intérêt. On suit Vash the Stampede à travers plusieurs petites histoires qui nous permettent de mieux faire connaissance avec lui et les autres protagonistes : Meryl, Millie et Wolfwood. Pourtant, c'est dans la seconde moitié de l'animé qu'on en apprend plus sur tout ce petit monde, et c'est là que ça devient vraiment intéressant. On fait alors connaissance avec des personnages attachants, et plutôt recherchés. Vash a la classe, c'est indéniable. C'est un personnage que j'ai adoré de par ses multiples facettes. Il cache un passé douloureux et pourtant, il est très optimiste et j'ai beaucoup aimé sa vision des choses. Il m'a fait beaucoup rire, parfois pleurer. Et surtout, il est très humain... L'autre personnage charismatique, c'est Wolfwood. Brun, mystérieux, on ne sait pas grand-chose de lui mais son personnage m'a fascinée. Peut-être tardivement. Concernant Meryl et Millie, elles sont un peu plus effacées. Pourtant, elles m'ont toutes les deux touchée, chacune dans un épisode en particulier. Mon regard a un peu changé sur elles au fil des épisodes.

Millie et Meryl

Côté scénario, comme je le disais c'est un peu long à démarrer. Puis ça va un peu trop vite quand ça devient intéressant. Du coup, on a vraiment des épisodes très inégaux, certains qui frôlent la lourdeur, et d'autres la perfection. Et c'est dommage car Trigun avait vraiment un gros potentiel de départ qui, à mon goût, a mal été exploité. On retrouve d'ailleurs cette inégalité au niveau de la qualité de l'animation dont certaines scènes trahissent l'âge de l'animé alors que d'autres auraient pu encore passer dans des animés actuels. En revanche, rien à dire sur l'OST qui transcrit parfaitement l'ambiance à la fois drôle et oppressante de Trigun. Le mélange du western et de la science-fiction. L'opening (H.T.) et l'ending (Kaze wa Mirai ni Fuku) en sont d'ailleurs de bons exemples. J'ai eu un peu de mal avec au début, puis j'ai fini par les apprécier!

Quoi qu'il en soit, et malgré un avis mitigé, j'ai passé un agréable moment devant Trigun et je ne regrette pas de l'avoir regardé ne serait-ce que pour avoir fait connaissance avec des personnages inoubliables!
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'ai vu cet anime quand j'étais ado et comment je l'avais adoré !!! Mais un peu déçue par la fin si je me souviens bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on aurait pu s'attendre a une fin plus spectaculaire! En tout cas, Vash est un des personnages d'animés les plus charismatiques qui m'ait été donné de voir, avec Alucard ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...