vendredi 6 juillet 2012

[DS] Maestro! Jump in Music


Récemment, je me suis intéressée de près aux jeux dits "de rythme" sur console portable! Je connaissais quelques titre tels que "Elite Beat Agents" ou encore "Rythm Paradise" mais Chéri m'a parlé de "Maestro! Jump in Music". Il m'en a pas fallu plus pour que je me lance dans la découverte de ce petit jeu pas très connu mais pourtant diablement addictif! Et en plus, on doit cette petite merveille à un studio de développement français : Neko Entertainment. Bon on leur doit aussi le jeu "Tecktonik", mais on peut pas assurer sur tous les tableaux!


Je passerai outre le scénario qui n'est jamais le point fort de ce genre de jeu, quand scénario il y a. Ici, ça se résume à une peine de coeur du méchant Staccato qui décide donc de plonger le monde dans le silence. Heureusement, Presto est là pour tous nous sauver... en musique! OK, je vous avais prévenu. Donc nous incarnons Presto, un petit oiseau rose tout mignon qui devra éviter les fausses notes dans des environnements différents et sur des rythmes très éclectiques. De la musique classique à la pop en passant par des bandes-originales de films, il y en a vraiment pour tous les goûts et on ne s'en lasse pas!

Le mode "tutoriel"

On commence donc le jeu en mode facile obligatoirement, avec un tutoriel très clair et ludique afin de connaître tous les secrets du gameplay. Lequel est totalement tactile et très intuitif. Qu'il faille gratter la corde, la mandoline, l'anguille, ou viser des ennemis, les actions sont variées et néanmoins facilement mémorisables. En mode facile, les musiques sont en version courte mais c'est parfait pour se faire la main! En revanche, il faut terminer ce mode pour avoir accès aux modes normal et difficile. Pour terminer un niveau, il faut obtenir un B+ minimum et si les premiers niveaux semblent honteusement simples, et qu'on se sent super fort, plus ça va moins ça va! Les derniers niveaux, même en mode facile, sont très durs et il nous faut les refaire quelques fois avant de venir à bout de ces poulets du Far-West!


Les modes normal et difficile offrent donc les musiques en version longue et une difficulté parfois à s'arracher les cheveux. Mais bizarrement, on en redemande! On s'énerve, on insulte Presto, on insulte ceux qui ont fait des musiques aussi compliquées, les développeurs de ce jeu mais on ne veut pas s'arrêter tant qu'on n'a pas passé le niveau qui nous tient tête. Et quand on réussit, on recommence avec le suivant! Concernant le Boss, Staccato, il n'est pas bien dur pourvu qu'on ait de la mémoire puisqu'il faut reproduire des sons en tapant sur des tam-tam et en grattant des cordes dans le même ordre que lui. Et la mémoire et moi ça fait deux! Alors c'est Chéri qui s'est chargé de le vaincre la plupart du temps. Et, ensemble, on est venu à bout de tous les morceaux dans tous les modes!

On en fait voir de toutes les couleurs à ce pauvre Staccato!

Quand on a fini, on peut quand même continuer à jouer avec le mode libre où on débloque les musiques au fur et à mesure. On peut s'amuser à essayer d'avoir des A* partout mais je vous préviens il faut s'accrocher! J'ai déjà du mal en mode facile... Quoi qu'il en soit, j'ai passé un agréable moment sur Maestro! Jump in Music et même maintenant, je continue d'allumer ma Nintendo DS pour faire un petit niveau par-ci, un petit niveau par-là. Et j'en ai pas parlé mais j'ai beaucoup aimé l'humour de ce jeu aux multiples références musicales et cinématographiques. Alors si vous êtes un accro des jeux de rythmes, ou même si vous souhaitez découvrir le genre, n'hésitez plus et jetez-vous sur "Maestro! Jump in Music"!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...