mercredi 1 août 2012

[Anime] Spice and Wolf


Comme la plupart du temps, j'avais envie envie d'un animé court et j'me suis lancée un peu au hasard. Parce que Spice and Wolf était bien noté sur un de mes sites de prédilections. Mais je n'en savais pas plus. Du coup j'ai été, sans le savoir, transportée dans un joli voyage aux notes et couleurs médiévales et j'y ai prit beaucoup de plaisir! 

Lawrence Kraft est un jeune marchand ambulant qui arrive au village de Pasroe lors de la Fête de la Moisson, une fête païenne en l'honneur de leur divinité locale : une louve portant le nom d'Horo. La légende raconte qu'un pacte avait été scellé entre Horo et les villageois et que la divinité veillerait à l'abondance des récoltes de blé. Lawrence découvre alors une jeune fille dotée d'oreilles et d'une queue de louve. Celle-ci se présente comme étant la divinité Horo, abandonnée par les hommes depuis que ceux-ci ont développé de nouvelles méthodes de récolte. Elle demande donc au marchand de l'emmener en voyage avec lui car elle désire retrouver sa terre natale...

J'ai beaucoup aimé les deux protagoniste, Lawrence et Horo, qui forme un duo de fortune mais qui parviennent à se comprendre au fil des épisodes. J'ai aimé, vraiment aimé, Horo. Elle est jolie, drôle, attachante, et n'hésite jamais à remettre Lawrence à sa place et à lui rappeler qu'elle est "Horo la Sage", une divinité! J'ai bien aimé Lawrence qui sous ses airs d'homme assez effacé, voire insignifiant au début, cache un caractère assez fort et un négociateur hors pair. J'ai aimé leurs prises de bec, et leurs moments plus tendres sans jamais tombé dans le mélodramatique ou la romance à la guimauve.

Lawrence, Horo et au milieu, Nora la bergère
et son fidèle compagnon Enek!

Car cet animé, bien que rassemblant un homme et une femme(-louve), n'est pas un animé romantique. En réalité, les thèmes principaux sont le voyage et le commerce. On suit donc l'évolution des affaires de Lawrence dont le but est de faire fortune afin d'ouvrir son propre commerce, fonder une famille et ne plus être un marchand itinérant. On le suit de ville en ville, on assiste aux transactions et rien ne nous est épargné. De ce fait, il arrive qu'on se sente un peu perdu parce que les termes commerciaux ne sont pas en reste. Et j'avoue que c'est pas mon fort! Mais j'ai trouvé ça intéressant et plutôt innovant. D'autant plus que l'argent est également au coeur des relations entre Horo et Lawrence puisque malgré la complicité qui s'installe entre eux, le pacte est clair : Lawrence ramène la louve dans son village natal au Nord, en contrepartie elle s'engage à rembourser son voyage au marchand. Un message finalement très réaliste : rien n'est gratuit en ce monde. Même si on finit par se douter que l'argent n'est qu'une excuse pour eux afin de ne pas se séparer.

Les décors sont vraiment très beaux...

En parlant de réalisme, il est omniprésent tout au long de l'animé malgré le fait qu'Horo soit une divinité-louve. Les réactions des personnages sont réalistes, et eux ne sont pas caricaturaux, les transactions sont réalistes, les villes, port et paysages le sont aussi... Les décors sont aussi un point fort de l'animé, vraiment. Le voyage est d'autant plus agréable pour nous qu'on prend vraiment plaisir à parcourir ces plaines chatoyantes, colorées... Ça m'a donné envie d'être en Automne, et au Moyen-Âge! D'entrer dans une taverne et de siroter une pinte sur une musique entraînante, et de voyager sur de douces mélodies. Autrement dit, l'OST est magnifique aussi. C'est totalement le genre de musique que j'adore, un peu comme dans les jeux d'Heroic-Fantasy! Quant aux génériques, les deux sont bien avec une petite préférence pour l'ending, en anglais. Je ne sais pas trop pourquoi mais la musique m'a rappeler les chansons du film Juno.


En définitive, j'ai beaucoup aimé Spice and Wolf! J'ai regardé la saison 1 en 2 jours, c'est assez explicite. J'ai la saison 2 qui m'attend maintenant, j'ai hâte de la commencer...

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Ça a l'air sympa!
    Je me laisserai bien tenter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca l'est beaucoup :) Au début, j'ai eu un peu de mal parce qu'Horo apparaît souvent nue et je me suis dit que ça allait très vite tomber dans le fan service! Mais en fait pas du tout, c'est un anime très doux, très poétique, avec aucun sous-entendu tendancieux :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...