vendredi 24 août 2012

Barbe Bleue - Amélie Nothomb

Barbe Bleue
(paru le 22 Août 2012 en France)

Auteure : Amélie Nothomb
Genres : Rentrée Littéraire, Contemporain, Français
Editions : Albin Michel
Nombre de pages : 170
Prix : 16,50€ 15,68€ sur Amazon

J'ai beau adorer lire, je ne suis pas une grande adepte des rentrées littéraires. Je ne me tiens pas vraiment au courant des nouveautés et encore moins cette année vu que je suis entre mon job d'été et mon déménagement qui approche! Mais s'il y a bien une chose que je ne rate sous aucun prétexte à chaque rentrée littéraire, c'est la sortie du nouveau Amélie Nothomb. Il faut dire que je suis tombée dans la marmite quand je n'étais encore qu'une collégienne avec Hygiène de l'Assassin. Et depuis, j'ai lu absolument tous les romans de la romancière belge! Mais il est vrai que depuis quelques années, la qualité des écrits de cette extra-terrestre de la littérature est en dents de scie. Alors qu'en est-il de la cuvée Nothomb 2012?

« La colocataire est la femme idéale »
 Amélie Nothomb

Comme à son habitude, le mystère plane sur ce roman si on se contente de ne lire que la quatrième de couverture. D'autant plus si on fait le parallèle entre le titre qui évoque le très célèbre conte de Charles Perrault, et la colocation. En fait, il s'agit tout simplement d'une version réécrite du conte à la version Nothomb où l'alter-ego de Barbe Bleue, ici don Elemirio Nibal y Milcar qui se définit lui-même comme un grand d'Espagne, séduit une à une ses colocataires avant qu'elles ne disparaissent. Mais c'est sans compter sur l'arrivée de Saturnine qui, désespérément à la recherche d'un endroit où vivre, décide de prendre le risque de cohabiter avec ce fervent défenseur de l'Inquisition malgré les bruits qui courent concernant les huit précédentes colocataires. Saturnine va-t-elle être la neuvième? Va-t-elle découvrir le mystère qui entoure cet homme si peu séduisant qui a pourtant réussi à séduire autant de femmes? Amélie Nothomb revient-elle aux sources de sa littérature?

"Ceci est l'entrée de la chambre noire, où je développe mes photos. Elle n'est pas fermée à clef, question de confiance. Il va de soi que cette pièce est interdite. Si vous y pénétriez, je le saurais, et il vous en cuirait."
- Don Elemirio Nibal y Milcar - 

La dernière question n'est pas si dénuée de sens puisqu'en lisant Barbe Bleue, j'ai vraiment eu l'impression de retrouver tout ce que j'avais aimé dans Hygiène de l'Assassin. Et après 20 ans de carrière, l'hommage à ses débuts est bel et bien là et on prend plaisir à retrouver tout ce qui a fait le succès de l'auteure. Un homme mystérieux, décalé, soupçonné des pires horreurs. Et une jeune fille au prénom hors du commun, bien décidée à ne pas se laisser avoir. On retrouve les dialogues piquants, les joutes verbales, les répliques qui font mouches, et le voile qui se lève au fil des pages. On retrouve la simplicité de l'écriture d'Amélie Nothomb mêlée à la complexité de certains mots qui nous montrent bien que la belge fait le choix d'aller droit à l'essentiel. On retrouve aussi son humour noir, son goût pour les situations glauques, pour le champagne, pour la nourriture. Ses auto-clins d'oeil. En résumé, on retrouve avec grand plaisir la Amélie Nothomb d'il y a 20 ans. En tout cas, moi je l'ai retrouvé avec grand plaisir même s'il m'a fallut 2 jours pour digérer cette petite lecture d'à peine 2 heures. Mais comme le dit Amélie "Les bons romans sont toujours trop courts, les mauvais toujours trop longs". Et celui-ci, je l'ai trouvé plutôt court :)

"L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes : il a transformé l'or en grenadine."
- Saturnine - 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...