mardi 4 septembre 2012

Océans - Jacques Perrin, Jacques Cluzaud

4 commentaires
Océans
Documentaire Français, Suisse et Espagnol
Réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud
Année : 2010
Durée : 1h44
Avec : Jacques Perrin, Lancelot Perrin

Je continue avec le monde sous-marin pour vous parler d'Océans. Un film documentaire que j'ai eu la chance de voir gratuitement et en plein air il y a quelques temps, durant la 7ème édition des Jeudis Ciné de Bayonne, grâce à l'initiative de l’Espace Socio Culturel Municipal de la Ville de Bayonne en partenariat avec les MVC de Saint-Etienne, du Centre Ville et du Polo-Beyris. Cela faisait un petit moment que j'avais envie de voir ce film, qui ne raconte donc pas une histoire mais qui nous montre des images vraiment époustouflantes d'un monde mystérieux mais dont on oublie trop souvent de prendre soin.

Filer à 10 nœuds au cœur d'un banc de thons en chasse, accompagner les dauphins dans leurs folles cavalcades, nager avec le grand requin blanc épaule contre nageoire... Le film Océans c'est être poisson parmi les poissons. Après Himalaya et Le Peuple migrateur, Jacques Perrin nous entraîne, avec des moyens de tournage inédits, des banquises polaires aux tropiques, au cœur des océans et de ses tempêtes pour nous faire redécouvrir les créatures marines connues, méconnues, ignorées.

Océans s'interroge sur l'empreinte que l'homme impose à la vie sauvage et répond par l'image et l'émotion à la question : "L'Océan ? C'est quoi l'Océan ?"

Ce que j'ai aimé dans ce film, ce sont évidemment les images époustouflantes, magnifiques, parfois insolites de l'océan. Ces animaux dont on ne soupçonnerait même pas l'existence tant ils sont bizarres, tant leur comportement est improbable. Il y avait aussi des images un peu plus dures, sur le trafic d'ailerons de requin par exemple. J'ai trouvé ça horrible, je ne pensais même pas qu'on pouvait avoir ce genre de comportement... Mais ça permet aussi de dénoncer ça, de nous faire réfléchir, voire réagir, sur l'avenir des océans et de ses habitants. Quand on voit le nombre d'espèces disparues et susceptibles de disparaître, c'est alarmant que personne ne fasse rien. Qu'il s'agisse des braconniers, ou des changements climatiques d'ailleurs... Bon, après y a aussi des trucs que j'ai trouvé trop tristes mais qui font malheureusement partie du cycle de la vie, de la chaîne alimentaire. Je crois que je suis trop sensible pour ce genre de documentaire!

Certaines théories admettent que l'homme vient du poisson
on a donc trouvé l'origine de l'Evolution des frères Bogdanov!

Un autre gros point fort de ce film documentaire, c'est la musique. Composée par Bruno Coulais à qui l'on doit (entre autres) la bande originale de Coraline. J'ai d'ailleurs tout de suite reconnu sa marque de fabrique, sa musique douce, un peu mystérieuse avec ses voix improbables, récitant des paroles qui semblent ne rien vouloir dire mais qui correspondent vraiment à l'ambiance générale du film. La musique de Bruno Coulais permet donc une immersion encore plus profonde dans les profondeurs marines! Je vous invite d'ailleurs à écouter le morceau "Étranges Créatures", que j'adore vraiment et que je ne me lasse pas d'écouter!


J'ai vraiment passé un bon moment devant Océans, d'autant plus que c'était en plein air comme je l'ai dit et avec Chéri qui plus est. Il n'y a qu'une seule chose que j'ai regretté, c'est que le film ne montrent que des images sans nous en dire plus sur les espèces en questions. Pas forcément nous bassiner avec des tonnes de termes techniques, mais qu'au moins peut-être le nom des poissons ou des mammifères montrés à l'écran auraient été les bienvenues. Mais ce n'est qu'un détail et le reste valait vraiment le coup alors je ne vais pas m'éterniser dessus et vous laisser avec quelques clichés extraits du film.




Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...